“De la fugue au trottoir” de Philippe de Salm
Le 25 novembre 2016 | 0 Commentaires

Découvrez prochainement le nouveau livre de Philippe de Salm :

“De la fugue au trottoir”

Résumé :

S’inspirant de faits réels, ce roman décrit la fugue pathétique de deux jeunes adolescents de la région d’Orléans. Un récit poignant sur le phénomène des disparitions de plus en plus récurrent en France, et face auxquels la police ainsi que la gendarmerie restent souvent démunies. Le fait que ce roman s’inspire de faits réels intensifie d’autant l’impact de la narration. Dans un style fluide et simple, l’auteur réussi à alerter le lecteur sur les disparitions qui sont hélas aujourd’hui de plus en plus fréquentes en France. La narration est enrichie par cet ancrage dans le réel. La trame narrative et cohérente. On suit avec intérêt la longue descente aux enfers de ces deux jeunes fugueurs. Discrètement, l’auteur souligne la douleur, l’incompréhension et l’inquiétude des familles dans ce genre de situation. Il pointe également l’attention sur l’ignorance des proches du disparu, des démarches à suivre, lorsqu’il se trouve confronté à ce genre de phénomène… Et sur l’utilité de l’association SOS recherche de personnes disparues. Les dangers inhérents aux fugues sont très bien caractérisés, le problème de la drogue est mis en relief, ainsi que le fléau de la prostitution. Le fait que ce roman se déroule en grande partie à Ibiza, île des Baléares de renommée internationale pour ses fêtes grandioses, apporte un éclairage nouveau sur les dangers bien présents que cache ce petit paradis terrestre. Un ouvrage à mettre entre toutes les mains, tant la précision des dangers encourus lors d’une fugue, sont très bien détaillés avec une exactitude des lieux et des faits très rigoureuse. Une fois que le lecteur aura terminé de lire le roman, il aura découvert un monde des plus impitoyables, dont il ne soupçonnait même pas l’existence avant d’avoir ouvert la première page de cet ouvrage.

9editions-livre-philippe-bastien-fugue-trottoir-001

Laisser une réponse