Connaître toutes les étapes de la publication du livre :

La saisie et mise en page

Un simple traitement de texte peut suffire. Pour une mise en page avec des illustrations, des logiciels plus élaborés permettent un résultat plus dynamique. Les professionnels de l’édition connaissances les codes usuels pour permettre aux lecteurs de lire en tout confort votre œuvre, grâce à une sélection de police, caractère, espacement des mots et des paragraphes, marges et séparations des chapitres. 9 éditions met ces équipes à votre disposition pour partager ce savoir-faire soit par le biais d’une formation, soit en vous sous-traitant cette tâche !

Les corrections

Orthographe, grammaire, style, règles typographiques… peuvent se révéler être des contraintes difficiles à respecter pour les auteurs. C’est pourquoi le recours à des tiers est important : soit des professionnels de la correction, soit d’autres bonnes volontés compétentes disposées à ce travail. 9 éditions dispose de biographes spécialisées dans ce type de travaux. Ces personnes procéderont à une correction en étroite collaboration avec vous.

La couverture

Créer une couverture de livre attrayante, qui donne envie aux lecteurs de lire le livre s’avère une étape essentielle et demande à ce titre certaines compétences professionnelles ou une formation adéquate sur des logiciels complexes tels que Adobe Photoshop ou Illustrator, Grimp…

L’impression

Elle peut être éventuellement réalisée avec une imprimante personnelle pour un petit projet ; la reliure est toutefois un point délicat, car le résultat n’est pas toujours satisfaisant (reliure type spirale). Toutefois, l’impression est le plus souvent confiée à un professionnel. Le recours à un imprimeur est préférable dès que le nombre d’exemplaires devient important. Il devient économiquement intéressant d’utiliser la technologie offset. La reliure proposée par un imprimeur est en général très satisfaisante. 9 éditions dispose d’un réseau qui vous permettra d’imprimer votre oeuvre à un prix attractif.

Nous avons sélectionné pour vous deux papiers bouffants adaptés à la création de livres :
– Offset Bouffant 80 grs (Munken)
– Offset Bouffant 90 grs (Munken)
Ces papiers sont de marque Munken, un des leader européen de la fabrication de papiers haut de gamme. Un peu plus de 1000 personnes travaillent quotidiennement à fournir ce papier de haute qualité respectueux de l’environnement. Pour plus d’informations venez voir l’article : “Vidéo : Découvrez la conception du papier Munken, souvent utilisé pour l’impression de livres

Les formalités administratives et juridiques

Le dépôt légal se limite à l’envoi d’exemplaires après avoir rempli un formulaire simple. Le dépôt légal permet notamment d’instaurer la présomption que l’on est bien l’auteur de l’ouvrage. Faute de dépôt légal, on peut si on le souhaite, protéger le droit d’auteur par un dépôt en ligne. L’obtention d’un ISBN qui lui reste impératif pour l’obtention du dépôt légal (aux termes du décret no 8168 du 3 décembre 1981, les numéros ISBN doivent figurer sur tous les exemplaires d’une même œuvre soumise au dépôt légal, ainsi que sur les déclarations de dépôt de l’imprimeur et de l’éditeur.)

La publicité

Beaucoup de moyens existe, mais l’auto-éditeur, ayant en général peu de moyens à y consacrer, a tout intérêt à cibler très précisément les personnes potentiellement intéressées.

La distribution/diffusion

C’est la phase sans doute la plus délicate de l’auto-édition. Il existe différents moyens : choix d’un organisme de diffusion (avec les contraintes que cela implique), contacts directs avec des libraires acceptant l’ouvrage, vente directe à la suite de manifestations publiques, site Internet personnel avec vente par correspondance, recours à des sites commerciaux de vente sur Internet…

9 éditions fait partie des plateformes d’auto-édition, nous proposons aux auteurs des services d’impression à la demande, de mise en vente des livres sur notre boutique en ligne et des services associés pour accompagner l’auteur auto-édité dans la promotion de son livre. La question de la fixation du prix se pose à l’auteur. On peut rappeler, à titre indicatif, qu’en moyenne dans le milieu classique de l’édition, 55 % du prix d’un livre permet de rémunérer sa diffusion, 20 % l’impression, 18 % l’éditeur, et le reste, aux alentours de 7 %, correspond aux droits d’auteur. L’auto-éditeur, en fonction de ses choix, a des coûts de diffusion et d’édition plus limités, mais par contre des coûts d’impression souvent plus élevés (petit nombre d’exemplaires).

Bon à savoir

En France, l’obtention du taux réduit de la TVA, 7 % depuis avril 2012, nécessite de remplir des conditions allégées, détaillées dans l’instruction du 12 mai 2005 modifiant la nouvelle définition fiscale du livre indiquant : – Un livre est un ensemble imprimé, illustré ou non, publié sous un titre, ayant pour objet la reproduction d’une œuvre de l’esprit d’un ou plusieurs auteurs en vue de l’enseignement, de la diffusion de la pensée et de la culture.

L’auto-édition

L’auto-édition permet de diffuser des textes qui entrent difficilement dans le cadre normal du milieu de l’édition. C’est un moyen adapté à des projets de taille modeste dans des domaines très spécialisés (histoire régionale, domaine technique…) : ainsi, une auto-édition dans le domaine de la littérature générale paraît une véritable gageure. A contrario, certains auteurs ayant réussi dans le domaine de l’édition traditionnelle peuvent choisir de devenir leur propre éditeur, avec les mêmes moyens et méthodes qu’un éditeur traditionnel.

L’auto-édition peut aussi être une option dans le domaine de l’édition théâtrale. En effet, en ce qui concerne le théâtre, l’auteur ne perçoit pas seulement des revenus sur la vente de ses livres, mais aussi et surtout sur les droits de représentation de ses œuvres, collectés par la SACD. Il peut dès lors être plus pertinent pour un dramaturge de proposer ses textes en téléchargement gratuit sur son propre site afin d’en faciliter l’accès et la circulation. En renonçant à percevoir des droits sur la vente de ses textes, un auteur de théâtre peut ainsi espérer générer davantage de montages de ses pièces et donc percevoir des revenus plus importants sous forme de droits de représentation.

600 500