• Virez les premiers, Messieurs les Anglais

    Encore un énième roman sur Napoléon à l’île d’Elbe, voici qui n’est guère nouveau, bien que les écrivains aient préféré camper le héros national une épée à la main et au sommet de sa gloire plutôt que sur cette île minuscule et dans un repos relatif mais fébrile.